Ledger dégaine un crypto-wallet tactile conçu par le créateur de l’iPod « Le Ledger Stax »

ledger crypto wallet sphere multiversx egld

Sommaire :

À la Gaîté Lyrique, à Paris, Ledger a présenté le Ledger Stax, un nouveau portefeuille pour stocker et sécuriser ses cryptomonnaies et NFT. Pour l’occasion, Tony Fadell, ex-designer star d’Apple, était sur scène pour présenter ce « crypto-iPod ».

Ledger dégaine un crypto-wallet tactile

Ledger ne pouvait pas rêver meilleur timing. Alors que l’écosystème des cryptomonnaies traverse une période de fortes turbulences, après la faillite rocambolesque de la plateforme FTX, rarement les détenteurs de monnaies virtuelles n’auront été autant en quête de solutions pour sécuriser leurs crypto-actifs. Dans ce contexte, Ledger, connu pour les portefeuilles d’actifs numériques de sa gamme Nano (S et X), se frotte les mains. L’entreprise française a ainsi vu ses ventes quadrupler en novembre.

Alors qu’elle a actuellement le vent en poupe, la société, qui est devenue une licorne en juin 2021 après un tour de table de 380 millions de dollars, donnait rendez-vous ce mardi 6 décembre à la Gaîté Lyrique, à Paris, pour présenter ses nouveautés. À cette occasion, l’entreprise française promettait « une annonce majeure pour le futur de l’écosystème crypto et Web3 ». Dans ce cadre, la société dirigée par Pascal Gauthier a mis les petits plats dans les grands en proposant une présentation digne d’une keynote d’Apple.

ledger stax crypto wallet sphere multiversx.jpg

Tony Fadell, le père de l’iPod, en rockstar à la Gaîté Lyrique

L’esprit de la marque à la pomme était d’ailleurs bien présent dans la salle. Et pour cause, Pascal Gauthier, après une introduction d’une dizaine de minutes pour rappeler que Ledger a vendu 6 millions d’appareils qui protègent 20 % des cryptomonnaies et 30 % des NFT dans le monde, a laissé place sur scène à Ian Rogers, ancien d’Apple Music qui a supervisé le développement du service de musique en streaming du groupe californien. Ce dernier a exposé l’approche de l’entreprise afin de proposer une expérience plus aboutie aux utilisateurs.

Puis est apparu Tony Fadell, qui n’est ni plus ni moins que le père de l’iPod. Avec sa présence, Ledger espérait bien s’offrir un moment digne du lancement de l’iPod en 2001 ou de l’iPhone en 2007. Pour y parvenir, le fleuron français de l’écosystème crypto est allé voir le designer américain il y a deux ans. Et ce n’était pas gagné d’avance… « Pour être honnête, je n’étais pas forcément sûr de me lancer dans cette tâche, mais j’étais curieux de cette nouvelle technologie », a-t-il déclaré devant une audience conquise. Avant d’ajouter : « L’idée de réinventer un portefeuille Ledger m’a accroché. Je ne pouvais pas m’enfuir. J’ai vu une grande opportunité et de gros problèmes à résoudre. Et j’aime résoudre de gros problèmes. Alors je me suis convaincu. Je devais accepter ce défi. »

Un « crypto-iPod »

Deux ans plus tard, c’est donc à Tony Fadell qu’est revenu le privilège de dévoiler le dernier-né de la licorne tricolore : le Ledger Stax. Exit les clés USB dotées d’un minuscule écran de la gamme Nano, place à un boîtier très mince, de la taille d’une carte de crédit, qui intègre un écran tactile incurvé pour épouser la face et la tranche de ce nouveau crypto-wallet. Avec ce Ledger Stax, capable de prendre en charge plus de 500 crypto-actifs, difficile de ne pas y voir une sorte d’iPod version crypto. Mais Cocorico, celui-ci est français !

LIRE PLUS  QoWatt, rejoint le metabonding sur xEchange et ajoute l'analyse de statistique dans sa dApp

Pour proposer ce nouvel aspect visuel, Ledger a opté pour la technologie E-ink, utilisée sur les liseuses pour proposer une autonomie de plusieurs semaines aux utilisateurs. La société assure même que la batterie peut durer des mois avec une seule charge, rendue possible par le port USB-C. Ledger Stax, qui est également compatible avec la charge sans fil Qi, est relié au smartphone de l’utilisateur par Bluetooth pour se connecter à l’application Ledger Live, permettant de gérer ses crypto-actifs, et prochainement à l’extension Ledger Connect, porte d’entrée vers les applications du Web3. Signe de l’importance que la société accorde à son nouveau bijou technologique, celui-ci était protégé par des agents de sécurité devant son présentoir à la Gaîté Lyrique, et il était interdit de s’en approcher à moins d’un mètre, et encore moins de le toucher !

Le Ledger Stax disponible en précommande à 279 €

Au niveau de la grille tarifaire, le Ledger Stax est désormais le nouveau fleuron de l’entreprise, avec un prix de lancement de 279 €. À titre de comparaison, les clés Ledger Nano S Plus et X sont respectivement commercialisées à l’heure actuelle à 79 € et 149 €. Les précommandes pour le nouveau produit de Ledger sont d’ores et déjà ouvertes, mais il faudra attendre le premier trimestre 2023 pour les premières livraisons. En France, la licorne prévoit même de proposer son nouveau crypto-wallet auprès des clients de distributeurs comme Boulanger et la Fnac.

À l’heure où l’écosystème crypto est confronté à une crise de confiance vis-à-vis des plateformes centralisées, le Ledger Stax pourrait bien rencontrer un fort succès. Pour éviter de voir leurs fonds disparaître avec les fondateurs de plateformes peu scrupuleuses, l’intérêt pour ce type de solution, qui fait office de « RIB numérique », risque en effet de s’en trouver renforcé. Et ce alors que Ledger assure qu’aucun de ses 6 millions de wallets vendus à ce jour n’a subi le moindre piratage. Cet argument pourrait doper les ventes de l’entreprise dans les prochains mois.

Les dernières news :
Ecosystème MultiversX (EGLD)

MultiversX: Le guide ultime

Qu’est ce que MultiversX? •MultiversX est un réseau blockchain distribué pour les applications de nouvelle génération. Décentralisé via plus de 3 000 nœuds, évolutif grâce