Second Layer

En ce qui concerne la cryptomonnaie, le terme « deuxième couche » désigne généralement des protocoles ou des réseaux supplémentaires construits sur une chaîne de blocs. Ces solutions de deuxième couche sont conçues pour améliorer la scalabilité, la confidentialité ou d’autres aspects de la chaîne de blocs sous-jacente, en permettant à certaines transactions d’être menées en dehors de la chaîne.

Un exemple de solution de deuxième couche est le Lightning Network, qui est construit sur la chaîne de blocs Bitcoin. Le Lightning Network permet aux utilisateurs de réaliser des transactions en dehors de la chaîne, en créant un réseau de canaux de paiement entre eux. Cela peut significativement réduire le nombre de transactions qui doivent être enregistrées sur la chaîne de blocs, améliorant ainsi la scalabilité et réduisant les frais.

D’autres exemples de solutions de deuxième couche incluent Ethereum Plasma, qui est un cadre pour construire des applications évolutives sur la chaîne de blocs Ethereum, et les transactions protégées Zcash, qui permettent aux utilisateurs de réaliser des transactions privées sur la chaîne de blocs Zcash.

Dans l’ensemble, les solutions de deuxième couche font partie intégrante de l’écosystème de la cryptomonnaie, car elles permettent aux chaînes de blocs d’évoluer et de s’améliorer au fil du temps, en ajoutant de nouvelles fonctionnalités et capacités.

Les dernières news :
Ecosystème MultiversX (EGLD)

MultiversX: Le guide ultime

Qu’est ce que MultiversX? •MultiversX est un réseau blockchain distribué pour les applications de nouvelle génération. Décentralisé via plus de 3 000 nœuds, évolutif grâce